Les Ailes du singe #1 par Etienne Willem

Etienne Willem dévoile Wakanda, le premier tome de sa nouvelle série animalière Les Ailes du Singe.

1933, les USA sont en pleine crise économique. Ancien pilote de guerre dans l’escadrille Lafayette, Harry Faulkner est devenu cascadeur aérien et a même possédé son propre cirque volant. Mais pour d’obscures raisons… il est aujourd’hui au chômage, sans le sou, et très déprimé. Ce n’est pas le cas du maire de New York qui va inaugurer en grande pompe le mât d’amarrage du Zeppelin qui va relier l’Europe au nouveau continent. Une fête somptueuse en plein ciel où le champagne va couler à flot pour les nombreux invités prestigieux… malgré la prohibition. Un événement marquant et très politique. Mais c’est sans compter sur une bande de terroristes qui s’empare du dirigeable et réclame une rançon sous peine d’écraser tout ce petit monde sur Manhattan. Qui de l’armée ou de notre ancien pilote virtuose arrivera à sauver la grosse pomme et surtout Betty Laverne, intrépide journaliste qui a eu la mauvaise idée de se glisser dans la réception ?

Après s’être intéressé avec talent à l’époque médiévale au cours des quatre albums de L’Epée d’Ardenois, Etienne Willem s’attaque avec Les Ailes du singe à un récit d’aventures de haute voltige se déroulant pendant les années 30 aux Etats-Unis. Au cours d’un scénario rythmé, Etienne Willem met en scène Harry Faulkner, ancien pilote de guerre, qui va tout faire pour déjouer une prise d’otage dans un zeppelin. Et accessoirement sauver la jeune et belle journaliste Betty pour qui il a un béguin. On ressent évidemment un certain déjà-vu avec cette histoire inspirée des films hollywoodiens, mais les pirouettes aériennes, l’action et l’humour et les personnages charismatiques embarquent le lecteur dans cette aventure menée sans aucun temps mort.

Les Ailes du Singe - Wakanda

Les Ailes du Singe – Wakanda

Graphiquement, c’est parfaitement maîtrisé. On connaît le talent de l’auteur pour les dessins anthropomorphiques, et une nouvelle fois on reste envouté par ses personnages aux charmes fous et très expressifs. Etienne Willem maitrise aussi bien les scènes de pleins pieds que celle se déroulant dans les airs. Le découpage cinématographique et les nombreuses scènes d’actions, superbement réalisées, embarquent le lecteur dans cet univers des années 30 américaine.

Le nouvel album d’Etienne Willem était très attendu, et on n’est pas déçu un seul instant par ce premier tome qui forme une histoire complète. Un album à ne pas manquer !

Pour aller plus loin avec Les Ailes du singe, Etienne Willem vous propose d’entrer dans une case de cet album et la décrypte pour vous. 

Les ailes du singe #1
Wakanda
Etienne Willem
Éditions Paquet
Parution : 29 juin 2016

Retrouvez toujours plus d’actualités, de chroniques, de preview et de concours BD sur www.unecaseenplus.fr

Mots-clés : , ,
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *