Les Trois Doigts de la Main - L3D2LM

[EP Review] Enjoy de Judy: tout est dans le titre.

Judy chante en anglais et nous fait voyager sous de chaudes latitudes à travers ses mélodies et ses ambiances, mais pourtant, Judy est bel et bien originaire de Reims. D’abord un quatuor, puis un trio depuis fin 2013, le groupe a sorti cette semaine son premier EP après l’avoir laissé germé près de 2 ans depuis la dernière fois qu’on vous en avait parlé dans les pages digitales de votre webzine préféré (voir dernier article sur Judy ici).

 

https://www.youtube.com/watch?v=AMzhsofOseA

 

“Enjoy”, c’est bien le titre de l’EP, et de la première chanson, mais c’est aussi le mot d’ordre pour écouter chacun des quatre titres que propose aujourd’hui le trio Rémois. Avec ces premières démos il y a deux ans, Judy faisait le pari de distiller une pop légère, entrainante et colorée mais travaillée minutieusement en mettant l’accent sur des arrangements complexes et des chœurs parfaitement maitrisés, ce qui va déjà un peu au delà du niveau d’exigence de la pop indé de ces dernières années. En effet, l’avènement de la musique électronique comme base culinaire de préparation de toutes les pizzas musicales n’a pas toujours eu que du bon. Et pourtant, en un seul EP, c’est déjà un pari réussi pour Judy qui évite tous les écueils du genre, et propose vraiment un son, le sien.

 

 

Charlie, Léo et Romuald revendiquent des influences de choix qui aident à comprendre comment ils en sont arrivés là. La pop des sixties avec les Beatles oui, mais surtout les Beach Boys. Et pour suggérer une ambiance ensoleillée, le sable, les cocotiers et les bikinis bien remplis (pardon je m’égare), quoi de plus efficace qu’un son de steel pan, comme dans l’intro de Enjoy par exemple. Les sonorités “Steel Band” peuplent ensuite l’ensemble de l’EP pour notre plus grand plaisir. Sealeste et We love you slag que l’on connaissait déjà en démo s’écoutent vraiment différemment avec ces nouveaux ajouts (à noter par exemple les percussions de We love you slag, particulièrement réussies). Avec en plus les lignes de basse donnant un coté dream pop, les synthés généreux, et les voix tranquilles tantôt désincarnées, tantôt arrangées en chœurs bien calés. L’ensemble passe comme une lettre à la poste et ne manque pas d’évoquer de très bonnes références Indie Pop ou Electro Pop comme les New-Yorkais de St Lucia, les anglais de Breton ou encore les français de Phoenix.

 

https://www.youtube.com/watch?v=82iPDVQoqVk

 

Au final, Judy parvient à satisfaire nos attentes en fournissant un bon EP Indie Pop, coloré, rythmé et enjoué avec sa juste dose de musique électronique, mais remporte aussi le pari de surprendre grâce aux associations inattendues de sons et d’ambiances qui se mélangent à la perfection comme si de rien était (presque en mode crêpe nutella banane, c’est dire si le mélange est savoureux). Enjoy, c’est la bande originale d’un voyage ensoleillé qui sait garder une petite part d’ombre, c’est un EP harmonieux et accessible mais non moins original et créatif. En fait pas besoin de s’éterniser en commentaires autour de cet EP, tout est en dans le titre!

 

Crédit photo: Judy.
Crédit photo: Judy.

Maxime

Co-fondateur du projet L3D2LM. Aspire secrètement à conquérir le monde.
Se passionne de musique en attendant de trouver le meilleur moyen pour y arriver.
Vous souhaite une bonne journée.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter