Les Trois Doigts de la Main - L3D2LM

[EP Review] Ambrose: Red Light Music.

La pop électro a été travaillée et triturée dans tous les sens. Pour le meilleur et pour le pire, nos oreilles ont eu droit a des tentatives plus ou moins heureuses de renouvellement du genre. On ne va pas citer de noms pour ne pas jeter la pierre, mais bon, il n’en reste pas moins que joindre l’originalité, la créativité, l’électro, la pop et le succès est devenu ces dernières années de plus en plus difficile. C’est pourquoi il est important de souligner la sortie aujourd’hui du premier EP d’Ambrose, qui semble remporter ce pari. Ce jeune groupe Parisien s’était fait remarqué en 2014 sur YouTube grâce à une vidéo faisant la part belle aux images d’aviation, avec en bande son un titre électro-pop planant à souhait, qui n’était pas sans rappeler le son éthéré des suédois de Museum of Bellas Artes. On vous laisse découvrir le clip du titre Le Dernier Homme ci-dessous.

Alors ok, le mot “Ambrose” peut rappeler un prénom de personnage bourgeois dans une pièce de théâtre classique qui réveille en chacun de mauvais souvenirs de cours de français en 4ème, et pourtant, le groupe qui nous intéresse aujourd’hui tire en fait son nom de l’un des gangs historiques de Chicago, originaire du Pilsen Neighborhood, ce qui est tout de suite beaucoup moins “bon enfant” qu’une comédie en vers. Enfin bon, le lien avec le gang se limite apparemment au nom de la formation. En 4 chansons, le trio Parisien parvient à convaincre d’aller les voir se produire le 23 octobre prochain à L’International à Paris à l’occasion de la release party de ce premier EP. La pop électro d’abord rythmée et entrainante sur Fag Ends et ses références ethniques puis Red Light avec son ambiance 80’s calfeutrée,  laisse la place à une ambiance plus rêveuse sur White Arch et White Semaphore, avec même des influences slaves et hip hop sur ce dernier titre.

Vous l’aurez remarqué à l’écoute du premier extrait mis en ligne sur Youtube ci-dessus, l’EP, résolument pop, est quand même sérieusement habillé d’électro avec ses rythmes dansants, et de velours aussi avec ses synthé chaleureux. Il s’écoute en moins d’un quart d’heure, et le temps passe encore plus vite quand la musique est bonne. Elle est d’ailleurs sacrément bonne pour un premier EP, cette musique. Franchement, si j’étais vous, je ne lirai pas plus loin cet article et j’irai directement écouter Ambrose sur Soundcloud ou Spotify (par exemple dans notre playlist “LA BO du blog”). Ou bien peut être que je continuerai à lire parce qu’en fait j’aime bien ce webzine indépendant dédié à faire découvrir ou partager des nouveautés de la scène indé française et internationale. Quoi qu’il en soit, cet EP que l’on vous recommande chaudement est disponible à l’achat depuis aujourd’hui et en écoute libre sur tous les bons sites de streaming qui se respectent. Bonne écoute et n’oubliez pas que vous pouvez nous suivre sur le réseau social de votre choix pour plus de contenus.

Maxime

Co-fondateur du projet L3D2LM. Aspire secrètement à conquérir le monde.
Se passionne de musique en attendant de trouver le meilleur moyen pour y arriver.
Vous souhaite une bonne journée.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter