Les Trois Doigts de la Main - L3D2LM
Donovan Blanc - EP - L3D2LM

Donovan Blanc, le son planant de Brooklyn

D’un bout à l’autre, sans interruption, l’âme et les oreilles bien ouvertes, c’est comme ça que l’on recommande d’écouter ce premier album éponyme du duo américain Donovan Blanc. Composé de Joseph Black et Raymond Schwab, le groupe fait suite à un premier projet musical aux influences plutôt Punk/New Wave baptisé Honeydrum. Jamais parvenue à nos oreilles pour cause de mort prématurée, la musique d’Honeydrum (uniquement diffusée en cassettes) présageait déjà le potentiel des deux musiciens (possibilité d’écoute post-mortem ici). Cette première expérience a sans doute contribué à réaliser un support aussi cohérent et homogène pour Donovan Blanc. La première piste, Girlfriend, nous plonge directement dans une atmosphère éthérée, brumeuse, délicieusement rétro avec ses belles nappes de guitares folk qu’on pourrait croire sorties d’un album d’America ou des Eagles, ses riffs harmonieux, ses voix planantes et puis surtout les touches de synthés et de flûtes annonçant les couleurs psychédéliques des autres chansons, toutes aussi immersives les unes que les autres.

 

 

Si l’on parvient à faire abstraction des coupes de cheveux improbables des artistes en ayant la paternité, les 12 pistes de cet album proposent une belle parenthèse dans votre quotidien musical. Une échappée le temps d’un songe, vers de vastes et lointaines contrées. Donovan Blanc parvient presque, à l’image de Real Estate dont on vous parlait récemment et qui est également originaire du New Jersey (Hasard? Coïncidence? Complot?), à faire oublier le talent technique et les arrangements tellement soignés, au profit d’un ressenti plus intime de la musique, d’une interprétation honnête, authentique. Les chansons semblent simples et évidentes. Elles se déroulent et s’enchaînent dans l’esprit de celui qui les écoute avec fluidité. Le mélange de vieilles recettes ayant fait le succès de la musique pop-folk pop-rock américaine séduit immanquablement comme un étonnant “déjà vu” qui n’en est pas un, comme le goût retrouvé d’un plat que l’on n’avait jamais vraiment goûté. Enfin bref. Ecoutez et vous comprendrez.

 

 

Quelque part entre The Shins et Devendra Banhart, Donovan Blanc propose au final un premier opus de très bonne facture. On ne s’étonne pas de cette qualité quand on apprend que le groupe travaille et enregistre avec Captured Tracks, label de Brooklyn produisant également le très canadien et légèrement barré Mac Demarco. D’ailleurs, en parlant de “légèrement barré” je conclurais ce post par un remarquable tutoriel vidéo dans lequel le duo nous enseigne, avec un dynamisme affiché, l’art du coktail de fruit. Voilà, ça n’a strictement rien à voir avec leur musique mais apparemment ils sont comme ça les artistes du New Jersey. Enjoy!

 

 

Sortie officielle de l’album de Donovan Blanc le 24 juin 2014. Retrouvez leurs meilleures chansons dans nos playlists Spotify.

Maxime

Co-fondateur du projet L3D2LM. Aspire secrètement à conquérir le monde.
Se passionne de musique en attendant de trouver le meilleur moyen pour y arriver.
Vous souhaite une bonne journée.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter