John Redford, an Englishman in Paris.

Auteur, Compositeur et Interprète ayant marqué son époque, John Redford meurt en 1547, laissant la cathédrale Saint Paul de Londres sans organiste, et la dynastie des Tudors sans bande-son pour leurs turpitudes qui feront plus tard la joie des abonnés Canal+ …

 

"Aucun lien, je suis fils unique"

“Aucun lien, je suis fils unique”

 

Voilà c’était la petite introduction “culturelle” pour s’excuser d’avoir laisser le blog inactif durant de trop nombreuses semaines (trois au total). Le véritable John Redford qui nous intéresse aujourd’hui est lui aussi britannique et compose lui aussi de la musique. Jeune musicien installé à Paris depuis quelques années, John commence à se produire seul dans les soirées “scène ouverte” dont les petits bars de la rive gauche de Paris ont le secret. Il écrit, compose, interprète et même enregistre seul des chansons plutôt tristes et lancinantes mais dont les mélodies, la langueur et les influences blues et folk-rock parviennent toujours à vous prendre par la main.

 

 

“Walk with me and I’ll show you my pain”

 

Comme le montre le clip artisanal du single “Kiss in the Rain” réalisé en grande partie dans l’appartement du musicien, il s’agit d’un artiste véritablement indépendant. Son premier EP, très personnel et auto-produit, est sorti au mois d’Avril 2013 et je vous invite à le découvrir au bas de cet article. En concert demain soir (mercredi 05 décembre) dans un bar Parisien , Le Puits de Montorgueil, John Redford nous fera le plaisir d’interpréter ses titres alors qu’il vient juste de revenir d’une tournée en Allemagne et aux Pays-Bas. Les bonnes nouvelles n’arrivant pas seules, il sera vraisemblablement précédé (ou peut-être suivi) sur scène par un groupe indépendant Parisien dont on vous parlait il n’y a encore pas très longtemps: Victor Ludorum. Une bonne soirée Folk-Rock Indépendant en perspective!

 

 

 

Pour plus d’informations: :

http://www.john-redford.com/

Crédit Photo: Brislee Adams.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *