Hang: l’impressionnant et versatile album de Foxygen

Foxygen, le projet californien formé autour du duo Sam France / Jonathan Rado, a sorti fin Janvier un 4ème album des plus intéressants, près de 3 ans après la phase un peu brouillonne de leur 3ème opus “And Star Power” qui, malgré quelques très bons titres, n’était pas arrivé à la cheville de leur brillant “We are the 21st Century Ambassadors of Peace and Magic“. Il semble que c’était le temps nécessaire pour proposer un album réussi: le résultat est grandiose, Hang est bien dans la lignée de “21st Century…” mais pousse l’expérimentation encore un peu plus loin…

En seulement 8 pistes, Hang fait oublier les errements du précédent album et propose une expérience musicale d’une qualité rare. Les éléments qui ont fait le succès de Foxygen sont toujours là (une ambiance rétro 60s/70s, des mélodies accrocheuses, le chant très 70’s lui aussi de Sam France qui rappelle Mick Jagger ou Lou Reed), mais dès “Follow the leader” qui ouvre l’album, et encore plus avec le très bon “Avalon” qui le suit, on comprend que le duo californien est allé plus loin qu’avant dans ses compositions. Ce nouvel album brille vraiment par les arrangements musicaux, complets et complexes.

Enregistrés à l’aide d’un orchestre classique, les chansons de Hang regorgent de violons, violoncelles, de cuivres divers, de bois, de tambours et percussions, claviers, en plus des habituels pianos, guitares, basses, batterie. Les 2 comparses en ont donc profité pour prolonger leurs explorations musicales: changements de rythmes progressifs ou abrupts, changements de style successifs dans un même titre (comme dans Avalon ou le très bon et un brin subversif America): on passe du rock au jazz, de Los Angeles à la Nouvelle-Orléans, du solo de guitare électrique au solo de claquettes… bref, la créativité de Foxygen et le talent du chef d’orchestre et arrangeur Trey Pollard font très bon ménage et l’époque de laquelle s’inspire l’album devient très difficile à définir précisément.

Sam France avec les trois doigts de sa main, au Trabendo (25/02/2017)

Foxygen était sur la scène du Trabendo à Paris ce samedi 25 février, et L3D2LM a pu en profiter pour les rencontrer et écouter Hang en live. Si l’orchestre n’était pas au complet (en tournée à l’étranger, ça doit pas être pratique), le résultat n’en était pas moins exceptionnel. Les 8 musiciens sur scène on  bien retranscrit toute l’émotion, le groove, le(s) style(s) et les humeurs de cet album versatile. La présence scénique assez excitée qui a fait la réputation du chanteur Sam France était bien au rendez-vous et contribue aussi à l’expérience de Foxygen en live. L’influence de groupes comme les Rolling Stones, le Velvet Underground, ou plus récemment Adam Green est d’ailleurs autant visible dans le jeu de scène qu’à l’écoute de l’album.

Hang est disponible sur Spotify depuis Janvier dernier et vous pouvez retrouver nos chansons préférées dans les playlists des Trois Doigts de la Main. Pour acheter l’album en digital, CD, vinyle, cassette, cliquez ici, et pour plus d’infos sur Foxygen, cliquez ici. Merci pour votre lecture et à bientôt 🙂

Live au Trabendo – 25/02/2017

#funfact pour ceux qui ont lu jusqu’en bas de la page: Sur le titre Avalon (pas encore sur YouTube, désolé), la basse, les percussions, les chœurs et les claquettes sont assurés par les frères D’Addario, plus connus sous le nom de The Lemon Twigs. Une collaboration qui préfigurait déjà le résultat final!

Enregistrer

Enregistrer

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *