Les Trois Doigts de la Main - L3D2LM

Charlie Boyer and The Voyeurs are watching you…

Prends garde lecteur! Charlie te regarde, il t’observe avec ses acolytes voyeurs… Ils ne sont jamais loin et t’épient tous les cinq… Dans l’ombre, ils restent prêts à tout instant à t’infliger leurs rédemptrices mélodies. Et le pire, c’est que tu vas rapidement y prendre goût, sous l’inévitable joug des rythmes et sonorités rétros dont ils ont déchiffré le secret. C’est un groupe Londonien qui vient mettre un terme à notre printemps du rock anglais. Après Temples et Splashh, je vous invite aujourd’hui à rencontrer Charlie Boyer and The Voyeurs.

Notre groupe du jour s’est assemblé au début de l’année 2012 lorsque cinq amis musiciens décident de jouer et composer ensemble, jusqu’ici rien d’inhabituel… Trainant ses guêtres depuis pas mal de temps dans les lieux stratégiques de la scène indépendante de la capitale Britannique, Charlie Boyer a déjà un certain bagage musical avant de se lancer dans l’aventure avec son groupe de Voyeurs et ce n’est pas un hasard si plusieurs critiques et journalistes s’accordent à dire ou à prévenir que le premier single du groupe I watch you est très et peut-être trop bon pour un premier single.

Le prometteur 45-tours est le premier et unique support paru à ce jour.
Le prometteur 45-tours est le premier des deux disques parus à ce jour.

Le danger du “trop bon” premier titre étant de ne pas parvenir à la même qualité par la suite, et de voir sa carrière plombée par un début en fanfare aux promesses trop belles pour être tenues. Sauf que très justement, il ne s’agit pas d’un tout premier single pour Charles Boyer. Le leader de la formation fut l’un des membres du trio anglais Electricity In Our Homes, groupe de rock alternatif de la fin des années 2000 qui ne semble plus en activité depuis 2011. Il sort ensuite, début Février 2012, un 45 tours en solo avec le tout jeune label Blank Editions, spécialisé dans les vinyles à série limitée. Enfin, la naissance de Charlie Boyer and The Voyeurs est consacrée lorsque les cinq musiciens ayant décidé de jouer ensemble (Charles Boyer, Sam Davies, Samir Eskanda, Danny Stead et Ross Kristian), se font repérer par Heavenly Records lors de leur tout premier gig, et se voient attribués la responsabilité des premières parties de Toy, l’un des groupes phares du label à l’époque et signent pour la réalisation de leur premier disque dans la foulée…

Aussitôt dit, aussitôt fait, I watch you sort en Octobre 2012, et reçoit une averse de critiques positives dès les premières semaines. Un faisceau de bonnes raisons convergent en effet au succès de cet EP à deux titres. La réputation du label l’ayant publié et celle du producteur l’ayant enregistré (Edwyn Collins) sont deux bons exemples mais il faut également rendre hommage à la musique elle-même, sans oublier de citer le style “so brittish” des cinq protagonistes, aux longs cheveux soigneusement “brushingués” (le claviériste du groupe est coiffeur de formation), aux tenues bariolées, et à l’attitude Glam Rock et Punk à la fois qui évoque les années 70 et l’âge d’or de T-Rex, des Velvet Underground, des Ramones, de Television et bien sûr de David Bowie… Vous noterez qu’en matière de style, on ne les compare pas à du pipi de chat. Un second single est sorti en Mars 2013 lui aussi en 45-tours: Things we be (cf vidéo en début d’article).

Charles Boyer, leader viril du groupe, se désaltère avec une paille.
Charles Boyer, leader viril du groupe, se désaltère avec une paille.

Le son des voyeurs est à la fois rétro et moderne. A l’instar de leurs camarades Temples dont on vous parlait il y a quelques temps, nos rockeurs de la semaine parviennent à nous faire voyager dans le temps avec des synthés, des riffs de guitares et des rythmes qui évoquent une autre époque. Cependant, les arrangements musicaux semblent tellement intelligents de simplicité et logiques que le ressenti global est aussi très contemporain, d’autant plus que la scène londonienne de ces dernières années pullule de groupes puisant eux-aussi leur inspiration dans les figures influentes des années 70, mais en les interprétant dans un style plus moderne et garage, faisant d’un procédé bien trouvé une pratique (presque) courante outre-manche.

Be Glamorous, qui figurera dans leur premier album à paraître prochainement, pourrait résumer l’état d’esprit du projet initial de Charlie Boyer and The Voyeurs dont l’objectif est de faire du rock’n’roll à la fois glamour et primitif. “I just wanna make primitive, sexy, glamorous rock’n’roll music” confiait récemment Boyer dans une interview au magazine NME. Intitulé Clarietta, le premier album du groupe sortira le 27 mai 2013 et sera disponible à cette date en téléchargement ou en vinyle 33-tours, parce que chez Heavenly Records, on est pas vintage à moitié.

Couverture de l'album Clarietta, à paraître le 27 Mai 2013.
Couverture de l’album Clarietta, sortie le 27 Mai 2013.

 N’oubliez pas… Charlie Boyer et les Voyeurs vous observent…

Maxime

Co-fondateur du projet L3D2LM. Aspire secrètement à conquérir le monde.
Se passionne de musique en attendant de trouver le meilleur moyen pour y arriver.
Vous souhaite une bonne journée.

Ajouter un commentaire

Newsletter