Les Trois Doigts de la Main - L3D2LM

Kafka On The Shore: an offer you can’t refuse…

Kafka sur le rivage, ou bien Kafka on the shore en Anglais, ou encore 海辺のカフカ en version originale, est un roman du célèbre auteur japonais Haruki Murakami, paru en 2002 au pays du soleil levant et traduit en français en 2006. C’est l’histoire curieuse d’un garçon de quinze ans, Kafka Tamura, qui s’en va de chez lui, fuyant une prophétie annoncée par son père et qui voyage dans le sud du Japon en compagnie d’un vieillard amnésique qui parle aux chats… Le livre est l’un des plus connus de ce romancier traduit en plus de quarante langues et depuis 2010, il a trouvé un écho inattendu en Italie où quatre musiciens ont décidé d’en reprendre le titre pour nommer leur groupe de rock.

Premier album paru le 18 janvier 2013
Premier album paru le 18 janvier 2013

Basé à Milan, le quatuor peut revendiquer des influences musicales diverses dont on imagine pas spontanément qu’elles puissent se mélanger: les Doors et Franck Zappa pour la musique, sans doute les Pixies et Nirvana pour le coté Grunge et les vociférations vocales, mais aussi Franz Liszt et Robert Schumann pour les compositions remarquables de piano sur pratiquement chaque chanson. En effet, le très Sicilien Vincenzo Parisi (aka Vincent Paris), pianiste du groupe était promis à une carrière dans la musique classique après des années d’études au Conservatoire et s’est finalement détourné de cette voie. Son talent derrière le clavier s’exprime dans un style différent depuis la création du groupe et grâce à son expérience et sa formation classiques, il apporte de la subtilité et de l’élégance à un son rock plutôt nerveux (le moustachu Freddy Lobster à la guitare et Dan Angle à la batterie) et porté par une voix grave et torturée (Eddy Blacksmith au chant et à la basse).

Kafka On The Shore a sorti un premier album très prometteur en Janvier 2013, sur le label indépendant Italien La Fabbrica. Intitulé Beautiful But Empty et comportant 11 titres, cet album se laisse écouter en 46 minutes qui s’écoulent très vite. Le premier titre, Berlin, annonce bien la couleur d’entrée de jeu avec un riff joyeux et bien trouvé qu’auraient tout aussi bien pu nous proposer les Irlandais de Two Door Cinema Club. Rapidement, on se recentre sur du rock un peu plus conventionnel, du moins à la première écoute, mais toujours très créatif cependant et interprété avec une justesse étonnante si l’on considère le fait qu’il s’agisse d’un premier album. Mon seul regret serait que cet album est en réalité assez court si on considère la quantité de chansons déjà composées par le groupe (près de cinquante) et jouées en live régulièrement.

Le double intérêt avec notre groupe du jour, c’est bien sûr sa bonne musique (si c’était nul, je vous l’aurai dit dans le premier paragraphe), mais surtout son style rock’n’roll à la fois délirant et “bon enfant”, sorte de “rienabranlisme relatif”. Un style qu’on retrouve dans la musique de Kafka On The Shore, très technique mais jouée avec insouciance, et aussi dans le look “alternatif” du groupe qui présente une forte pilosité, et dans l’humour dont il fait preuve dans ses compositions comme dans la vie. Une des chansons du premier album s’appelle “Bob Dylan”  tout en ayant absolument rien à voir avec Monsieur Bob Dylan. Les jeunes italiens de ce groupe Milanais qualifient eux-mêmes leur musique de “Pirate Mexican Porn Rock”. Avec ça, je crois que tout est dit.

Face à la crise économique, les artistes Italiens réduisent leur consommation d'eau.
Face à la crise économique, les artistes Italiens réduisent leur consommation d’eau.

Kafka On The Shore est actuellement en tournée dans toute l’Europe. Ils étaient à Paris la semaine dernière et sont déjà repartis vers la Belgique, puis l’Allemagne et enfin l’Italie pour continuer de répandre leur musique et de dépoussiérer les oreilles de ceux qui ont la chance de les croiser. Pas d’inquiétude pour tous les curieux, les mélomanes ou les mangeurs d’escalope milanaise qui regrettent de les avoir manqué lors de leur passage dans la ville lumière, ils reviendront nous voir tôt ou tard, peut être même d’ici là avec un second album… une offre que nous ne pourrons pas refuser.

Maxime

Co-fondateur du projet L3D2LM. Aspire secrètement à conquérir le monde.
Se passionne de musique en attendant de trouver le meilleur moyen pour y arriver.
Vous souhaite une bonne journée.

Ajouter un commentaire

Newsletter