Interview des 3 MONKEYZZ

La french touch commence à prendre une nouvelle forme ! Après la dernière phase plus électro avec Justice, Madeon et Yuksek, une nouvelle vague d’artistes orientée nu-disco fait surface. Parmi ces artistes nous pouvons bien sûr mentionner Lemarquis, Allure, mais aussi 3 Monkeyzz – un groupe discret qui fait parler de lui par la qualité de ces tracks et son groove. À l’occasion de la sortie de leur dernier remix de Jason Gaffner – Losing My Mind, nous sommes allés à leur rencontre.

Vous êtes originaires d’où et qui sont les membres de votre groupe ?

Alors on est quatre : Benji, Bastien, Thomas et Julien notre Manager. Nous sommes originaires de Marseille dans les Bouches-du-Rhône. Thomas et Bastien y résident, et Benji et Julien habitent à Aix-en-Provence à quelques kilomètres de Marseille.

Comment est-ce que votre groupe a commencé ?

On se connaissait déjà et chacun faisait de la musique de son côté. C’est sous l’impulsion de Thomas lors d’une session chez lui, il y a quatre ans, que nous avons décidé de mélanger nos univers afin de donner naissance au groupe.

Comment fonctionne le processus de production lorsque nous sommes dans un trio ?

Ça dépend mais de manière générale nous partons de la base qu’un Monkey a ramené de chez lui afin d’y ajouter chacun nos idées. C’est un peu comme si on partait avec le début d’un scénario d’un film et qu’on écrivait la suite de l’histoire tous ensemble sans trop savoir finalement la fin, c’est super excitant ! Rien ne sort sans la validation totale de tous les membres bien sûr.

Pour le reste, nous ne nous répartissons pas les tâches, tout ce fait assez naturellement, et nous sommes tous DJs pendant les lives.

D’où vient votre nom de scène ?

On aimait bien l’idée des trois singes qui font de la musique pour faire danser toute la jungle. (rires)

Vous avez un style/une sonorité qui vous est propre – comment le décririez-vous ?

Nous pensons justement ne pas nous cantonner à un style propre, nous faisons vraiment de la musique par rapport à nos envies et nos goûts – sans calculer ou forcément suivre un style précis, le but étant d’explorer tous les univers qui nous intéressent. Nous pouvons travailler sur un morceau soul ou deep house et enchainer sur un titre plus future bass ou nu-disco sans problème.

Benji : on pourrait décrire notre musique comme « énergique et sentimentale » ; notre but étant de faire passer des émotions tout en faisant danser.

Laquelle de vos morceaux préférez-vous ?

Si on devait en choisir un ça serait « Into My Dream » en featuring avec la chanteuse Louise Mambell car c’est notre premier morceaux original et notre première collaboration avec Louise, on a pris un plaisir de fou à faire ce morceau !

Vous préférez faire des remixes ou des originaux ?

Honnêtement nous n’avons pas de préférence nous prenons autant de plaisir à travailler sur un remix que sur un son original

Benji : Les remixes sont bien car nous partons souvent d’une vocal et d’une ligne d’accord, ce qui nous donne une base de création. Faire des morceaux originaux donne à mon goût plus de liberté artistique – mais les deux sont tout aussi enrichissants pour un producteur.

Votre dernier titre est un remix de Jason Gaffner – Losing My Mind, qu’est-ce qui vous a inspiré pour le remixer ? Et comment fonctionne le processus de sélection pour savoir quel titre remixer ?

On voulait collaborer avec Jason Gaffner depuis un moment déjà ! Avec sa vibe pop-funk, on voulait faire quelque chose de très dansant tout en gardant l’esprit pop du single original. Généralement on fonctionne au feeling pour remixer un morceau. Pour « Losing My Mind » ça s’est fait tout naturellement. On a contacté Jason et il nous l’a gentiment proposé.

Quel artiste admirez-vous ?

Sur la scène électronique nous aimons beaucoup « Disclosure »

La/les collaboration(s) de rêve seraient avec… ?

La liste serait longue (rires) ! Une collaboration avec une chanteuse plutôt RnB, des années 90. On ne serait pas contre (rires) peut-être Janet Jackson…

Benji : Mais pas que RnB, le rap d’Anderson Paak et/ou la voix d’Alina Barraz seraient supers aussi !

Vous êtes signés ?

Oui, chez Goliath Entertainment – pour l’aspect booking, mais on a aussi intégré leur label digital. On a sorti un titre chez eux pour l’instant : « Curious Girl »

Des dates à venir ? Si oui lesquelles/où ?

Justement, la prochaine est avec Goliath pour l’ouverture d’un nouveau club sur Marseille.

La soirée/line-up de rêve (avec vous inclus dedans) serait… ?

Alors le line up de rêve…. Daft Punk, Disclosure, Dj Mehdi (une pensée pour lui) et … 3 Monkeyzz (rires).

La chanson que vous jouez dans tous vos sets ?

« Full Moon » de Durante

Est-ce que le genre de musique que vous écoutez chez vous, que vous jouez en set, et que vous produisez est du même style ?

Oui, en grande partie. Après nous aimons aussi des styles très divers donc pas tous ce qu’on écoute fini dans nos sets mais pour la production on est toujours plus ou moins influencé par un style qu’on aime à la base.

Est-ce que vous gérez vous mêmes vos comptes sur les réseaux sociaux ?

Oui, c’est notre manager Julien qui s’en occupe.

Tâchez donc de les suivre de près pour connaitre la date de leur prochain live à Marseille ! Bonne écoute à vous les lecteurs, et merci à vous pour votre temps les singes qui veulent faire danser la jungle.

Soundcloud : https://soundcloud.com/3-monkeyzz

Facebook : https://www.facebook.com/3Monkeyzz

Twitter : https://twitter.com/3Monkeyzz

Instagram : https://www.instagram.com/3monkeyzz/

Youtube : https://www.youtube.com/user/3Monkeyzz

 

 

Mots-clés : ,
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *