Les Trois Doigts de la Main - L3D2LM

Temples, a journey through time and space…

Si vous aussi,  vous en voulez un peu  à l’univers de n’avoir pas connu l’été 1967 et, du coup, d’avoir manqué la période la plus fascinante de l’histoire de la musique au XXème siècle (pour info je rappelle que Jefferson Airplane, Pink Floyd, The Jimi Hendrix Experience sortent chacun leur excellent premier album cette année-là, que les Beatles et les Monkees innondent les charts à grands coups de Sgt Pepper’s et de Headquarter, le tout pendant que Paul Simon compose Mrs Robinson pour une BO bien connue, et que les Creedence Clearwater Revival enregistrent leur premier album) , ne cherchez pas plus longtemps, bande d’irrécupérables rêveurs nostalgiques, malades du syndrome de l’âge d’or de Woody Allen, inutile de recharger le convecteur temporel de votre voiture et de vous faire vainement flasher sur l’autoroute, Les Trois Doigts de la Main sont là pour vous aider.

L’alternative au voyage spatio-temporel qu’on vous propose aujourd’hui s’appelle Temples. Il s’agit d’un groupe mystérieux venu d’outre-manche et qui commence sérieusement à faire parler de lui sur la scène underground Londonienne, et même Anglaise plus généralement. Malheureusement, je n’ai pu collecter que bien peu d’information sur cette formation très récente, qui à très juste titre préfère se consacrer à ses concerts qu’à la création d’un site web, et au son et au style tellement vintage qu’on pourrait légitimement croire leur unique clip tout droit sorti des archives d’un mélomane sexagénaire.

Temples est donc un groupe anglais originaire des Midlands et composant dans un style “néo-psychédélique”, c’est à dire à ranger dans la même catégorie que Tame Impala. Signé chez Heavenly Recordings, un label indépendant londonien habitué des artistes nostalgiques de l’époque psychédélique, le groupe a sorti un premier EP sobrement intitulé “Temples” très prometteur en aout 2012 puis un unique single “Shelter Song” en novembre 2012.

EP 5 titres paru en aout 2012.
EP 5 titres paru en aout 2012.

Le single Shelter Song est ainsi téléchargeable via le site de Heavenly Recordings, mais existe également sous forme physique, et plus précisément en vinyle 45 tours, ce qui permet de parfaire encore l’image rétro du groupe. La face B du vinyle porte le très bon titre Prisms qui vous permettra de poursuivre l’expérience pop-rock psychédélique, avec ses flutes enchanteresses dès l’intro, un peu en mode Jethro Tull.

Pochette du vinyle 45 tours sorti en novembre 2012.
Pochette du vinyle 45 tours sorti en novembre 2012.

Il est impossible de voir les Beatles ou les Byrds en concert en 2013, mais Temples semble nous proposer des compositions du même goût (plusieurs personnes comparent déja Shelter Song à Rain des Beatles), ce qui reste de nos jours assez audacieux malgré la pseudo rétro-mania qui resurgit régulièrement dans la musique comme dans la mode. Une musique visiblement concoctée avec talent et passion mais surtout, une musique qui nous transporte tout droit vers les années 60 telles qu’on les imagine et qu’on les rêve plus de quarante ans après. Les plus chanceux d’entre nous ont pu s’en rendre compte lors de leur passage à La Maroquinerie de Paris le 20 avril.

Un album est prévu pour 2013 et on ne manquera pas de vous en donner des nouvelles, d’ici là vous pouvez peut être les voir à l’un des concerts prévus au Royaume Uni aux mois d’avril et mai, en première partie des Vaccines.

 

Maxime

Co-fondateur du projet L3D2LM. Aspire secrètement à conquérir le monde.
Se passionne de musique en attendant de trouver le meilleur moyen pour y arriver.
Vous souhaite une bonne journée.

Ajouter un commentaire

Newsletter